Huiles essentielles
Sexo

Les huiles essentielles pour énergiser sa libido

Certaines huiles essentielles peuvent nous aider à nous ancrer dans notre féminité et notre sexualité. Un joli moyen pour irradier d’énergie, de sensualité et de beauté. En toute naturalité et simplicité.

L’ylang-ylang, pour soutenir le désir

Originaire des Philippines et d’Indonésie, l’ylang-ylang y est nommée « la fleur des fleurs ». C’est d’ailleurs de là-bas que lui vient sa réputation d’huile aphrodisiaque, puisqu’en Indonésie, on saupoudre de fleurs la chambre et le lit, des jeunes mariés lors de la nuit de noce. Réputation néanmoins légèrement exagérée. Huile de la séduction, oui,mais ensuite mieux vaut se tourner vers quelque chose de plus caliente !

L’ylang-ylang, c’est l’huile essentielle de la sensorialité, du plaisir d’habiter son corps. Elle permet la montée en puissance du désir, mais aussi l’expression de son plaisir. Car elle dénoue les tensions psychiques et laisse place à une forme d’indolence propice aux caresses et au plaisir des sens… Oui, cette huile magnifique fait partie des incontournables pour remédier à la frigidité ou à l’impuissance. Elle constitue une solution de choix pour apaiser les mémoires de non-vie ou les blessures du premier chakra. Elle peut aussi être utilisée pour corriger l’hypertension, en particulier lorsque le coeur s’agite dans tous les sens sans trouver à se poser… Mais cette huile essentielle n’est pas réservée aux femmes : elle soutient l’homme pour lui permettre d’habiter sa puissance virile face à une femme qui a du désir. comment ? En massage diluée dans de l’huile végétale de noix de coco, ou en bain, diluée dans une base neutre pour stimuler son harmonie… Ou bien encore en olfaction, une ou deux gouttes au creux du poignet pour quelques respirations profondes.

Le gingembre, pour faire monter le feu

Cette plante digestive, capable de chasser le froid et l’humidité, sera l’alliée des femmes frigides (au vrai sens du terme) depuis des années. Elle conviendra aussi aux hommes qui ont besoin de davantage de feu dans leur sexualité. Elle permet l’accès au plaisir, pour celles (et ceux) qui trouvent que la sexualité est rarement à la hauteur de ses promesses qui trouvent que « la bande annonce est mieux que le film… » !

A la fois vasodilatatrice et stimulante pour le système nerveux, elle redonne de la vigueur aux couples un peu assoupis, fait revenir l’énergie et redonne l’envie d’aller vers les autres et d’agir. Attention à ne jamais l’utiliser pur, elle est dermocaustique (elle brûle la peau) : on la diluera à 20% dans de l’huile végétale de macadamia, on en parsèmera sa cuisine (avec grande modération) et on la respirera à raison de 2-3 gouttes dans un grand bol d’eau chaude.

Le géranium rosat, pour activer la vibration

Son huile essentielle est une friponne, à la fois relaxante et tonifiante, elle soutient l’énergie du jeu, et apporte légèreté, fraîcheur et joie à ceux qui l’accueillent dans leur vie. Et quelle alliée ! Elle guérit les mémoires de lourdeur, de contrainte, de devoir et permet de réapprendre le jeu des polarités masculines et féminines, pour elle comme pour lui !

Douce pour la peau comme pour l’esprit, on n’hésite pas à mettre quelques gouttes d’huile pure à  l’intérieur des poignets plusieurs fois par jour dès que l’on se sent en proie à l’anxiété, l’agitation, le stress… Notons qu’il s’agit aussi de l’huile des femmes qui mènent une double vie, au sens d’une double gestion professionnelle et personnelle, elle permet alors de trouver le juste équilibre entre le coeur et la raison, le désir et le devoir. Elle éclaire la vie sous un autre regard, dans un éclat de rire ! On aimera l’associer avec sa grande soeur, plus chère mais si belle, le géranium Bourbon, en diffusion, pour créer une atmosphère à la fois calme et détendue, tonique et créative, ou bien en cuisine pour un délicieux gâteau joyeux et original qu’elle transformera grâce à sa saveur de rose et de litchi…

Le camphrier de Chine, l’huile des Geishas

On parle aussi d’Ho Oil (huile de Bois de Hô) : cette huile assez rare est un tonique général capable de lutter contre l’asthénie et la frilosité. Elle offre un bon ancrage et régule ceux qui montent trop vite en puissance et ont tendance à zapper les préliminaires : elle favorise l’apprentissage de l’amour, de la délicatesse et laisser monter les énergies jusqu’au coeur.

Attention, cette huile ne convient pas à celles (et ceux) qui ont un noyau hystérique un peu trop marqué, qui en veulent toujours pour soi avant les autres et qui passent leur vie à essayer de se faire remarquer. On l’utilise au sein d’une sexualité précieuse et sacrée, en relation avec le coeur…

Notez aussi que le camphre doit être réservé à l’usage externe car en usage interne, il risque de provoquer des troubles importants au niveau de la respiration. S’il est ingurgité, il peut même entraîner une détresse respiratoire. À trop forte dose, le camphre est hautement toxique et peut provoquer des convulsions et des vomissements. Les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de maladie cardiaque doivent s’abstenir de l’employer.

Les huiles essentielles pour énergiser sa libido
  Haut