Sex-Toys

Onaholes : les masturbateurs hommes qui font fureur au Japon

Qu’est-ce qu’un Onahole ?

Concept importé du Japon, les Onaholes sont des sex-toys destinés à la gent masculine. Appartenant à la famille des masturbateurs, la plupart du temps ces articles sont en réalité des reproductions du sexe féminin. Onaholes : ces fausses vulves représentent une industrie gigantesque au pays du soleil levant où le plaisir sexuel est loin d’être un sujet tabou.

Onaholes : définition et origines

Le terme est un mélange anglo-nippon. Plusieurs références, assez explicites, sont à l’origine de l’expression qui fait d’une part, allusion au mot japonais Onna (« femme »), mais également à la notion anglaise onanism (« onanisme »), c’est-à-dire à la masturbation masculine. Ainsi ces articles érotiques sont littéralement des « trous de femme pour pratiquer l’onanisme ». Une promesse marketing assez explicite pour le consommateur, qui sait à quoi s’attendre à la simple lecture du nom du produit sur l’emballage.

Aujourd’hui l’un des plus florissant au Japon ce commerce ne date pas d’hier. Depuis le 18e siècle, le marché des sex-toys pour homme connaît une forte activité. À l’époque les célibataires pouvaient s’adonner à des plaisirs solitaires à l’aide de leurs Azumagata, des fourreaux en forme d’épouse. Mais les sex-toys ont bien évolué depuis, et les fabricants proposent désormais des articles à la pointe de la technologie qui comportent une série de gadgets et d’options pour imiter le plus fidèlement possible la vulve féminine.

Une série d’innovations pour tous les goûts

Les utilisateurs d’Onaholes et les curieux qui souhaitent tester le dispositif font face à une gamme de masturbateurs très développée. Des milliers de modèles sont disponibles à l’achat sur le web pour satisfaire une multitude d’hommes en quête de plaisir solitaire. On en trouve ainsi de différentes tailles, avec des reproductions plus ou moins complètes du corps féminin : bassin avec fessier, tête, buste avec poitrine, corps entier, etc.

Ces accessoires sont conçus la plupart du temps en silicone, à quoi les fabricants mélangent parfois plusieurs produits pour tenter de reproduire le plus fidèlement la sensation de contact avec une peau humaine ainsi que l’intérieur de la vulve féminine. Sur le marché nippon, les fabricants de ces objets de plaisir publient tous les trois mois un catalogue produit qui comporte systématiquement plus de 30 % de nouveautés.

Une philosophie japonaise qui dit que la nouveauté est un élément indispensable pour évoluer et rester jeune. « Tout ce qui est neuf, nouveau ou vierge donne de la force au Japon. » Cet extrait d’un article paru sur le blog de Libération illustre clairement le phénomène. Nombreux sont les Japonais et les couples à avoir parcouru les gammes d’Onaholes pour tester différents visages du sex-toy.

Pour des plaisirs solitaires ou en couple

Il faut savoir qu’au Japon ces gadgets érotiques n’ont pas une image péjorative aux yeux de la population. Au contraire, ils sont perçus comme des éléments indispensables pour atteindre une sexualité épanouie. De ce fait, les couples qui font l’acquisition de ces gadgets pour pimenter leurs rapports intimes sont monnaie courante là-bas.

En France, bien que le sujet ne soit pas décomplexé à la même échelle, on assiste tout de même à une évolution des mentalités. Le plaisir féminin s’affirme peu à peu, et les femmes qui déclarent posséder un vibromasseur, qu’elles soient célibataires ou en couples, sont de plus en plus nombreuses. Ce n’est donc qu’une question de temps avant que les hommes puissent aussi en profiter. Et si vous deveniez précurseur ? Tentez l’expérience en offrant un de ces sex-toys à votre moitié pour sublimer vos rapports !

Consultez ce site pour en découvrir plus sur les objets du désir au Japon.

  Haut