Love

Quand les ex viennent semer le trouble…

Les ex, il n’est pas toujours facile de les oublier, surtout lorsqu’ils ont compté. Parfois, on reste amis, copains, confidents. Mais lorsqu’on est en couple, la présence d’un ex peut être source de problèmes. Jalousie, ambiguïté, rivalité, insécurité… Comment conjuguer son ancienne vie avec la nouvelle ?

On s’aime. On partage des rêves et des désirs. On fait des projets d’avenir. Et puis on se quitte. Celui ou celle que l’on appelait hier encore « mon amour » n’est aujourd’hui plus que… plus que quoi au fait ? L’amour s’envole, les rêves et les désirs s’évanouissent, les projets d’avenir s’effondrent. Mais il n’est pas toujours évident de remiser toute une histoire au placard. Bien souvent, les ex ne disparaissent pas tout à fait de notre vie : amis, copains, confidents, amants occasionnels ? Compliqué à gérer. Mais ça le devient d’autant plus lorsqu’on se remet en couple. Tant que vous étiez célibataire, tout allait bien. Aujourd’hui que vous êtes à nouveau deux, l’histoire se corse. La présence d’un (ou plusieurs) ex dans votre vie peut avoir des répercussions sur votre couple actuel.

rester ami(e) avec son ex : un jeu dangereux ?

On reste amis ? D’accord. Mais pour rester amis, il faudrait déjà l’avoir été avant… or, vous n’étiez pas amis (non, non, les amis qui se confient sous la couette ça porte un autre nom)… Amoureux, amants, partenaires, couple, et autres formulations selon votre convenance. Mais il (elle) a compté pour vous et l’idée qu’il (elle) disparaisse de votre vie ne vous enchante guère, même si aujourd’hui vous êtes très épanoui(e) dans votre couple.

Pour autant, si vous tenez à préserver l’harmonie de votre couple actuel, soyez prudent(e). Avant toute chose, si vous vous êtes mis(e) en couple peu de temps après votre rupture, il est conseillé de prendre un peu de distance et de recul vis-à-vis de votre ex partenaire. Il est important de réaliser en douceur la transition qui s’opère dans votre vie. Vous pourrez ensuite songer à être amis. Si toutefois vous réunissez les critères suivants…

– Vous ne ressentez plus aucune attirance sexuelle pour votre ex, lui (elle) non plus d’ailleurs. Même après une soirée arrosée. D’ailleurs bien avant votre rupture, le désir s’était étiolé. La fougue des débuts avait peu à peu laissé place à une douce complicité.

– Vous étiez amis avant de vous mettre en couple. Vous rigolez bien tous les deux et vous pouvez discuter de tout et de rien comme de vieilles connaissances. Le fait qu’il (elle) soit aujourd’hui votre ex n’y a rien changé.

– Vous vous êtes quittés d’un commun accord sans heurts ni fracas. Vous n’étiez même pas tristes, tout juste un peu émus.

– Vous êtes tous les deux en couple et le quatuor fonctionne bien.

– Vous vous fixez des limites auxquelles vous vous tenez : pas de coups de téléphones incessants, de messages ambigus à minuit tapante le jour de son anniversaire, pas de « tu te souviens comme on s’aimait » ou autres souvenirs romantiques susceptibles de semer le trouble dans les esprits, le vôtre et celui de votre ex.

– Votre chéri(e) actuel vous fait une totale confiance et ne vit pas la présence de votre ex comme une intrusion au cœur de votre couple.

Installer la confiance

Pour autant, tout ne se passe pas toujours très bien du premier coup. Il est nécessaire qu’un climat de confiance s’installe et que les craintes des uns et des autres puissent s’apaiser au fil du temps.

Rester ami avec son ex, et intégrer cette donnée dans son couple actuel. Il n’est pas impossible que cela fonctionne, mais ce sont souvent les histoires les plus courtes et les moins compliquées qui permettent à l’amitié post-rupture de s’établir sans heurts. Dans votre couple actuel, en revanche, il est important de tabler sur la confiance et la transparence. Toute forme de dissimulation, toute trace d’ambiguïté peut venir semer le doute auprès de votre partenaire actuel, ce qui l’amènera à penser que cet ex qui est encore présent dans votre vie, est plus qu’un ami : une menace.

Finalement c’est cette amitié post-amoureuse qui est la plus dure à gérer, pour toutes les parties en présence. La seule façon d’y arriver est d’être au clair avec ses propres sentiments, ce qui n’est pas le plus facile : lorsque les sentiments ont été plus forts, les douleurs plus intenses, les choses sont nettement moins évidentes… Dans ces cas là, pour le bien de votre couple, il arrive qu’il faille opter pour une solution plus radicale…

Le tout ou rien : « on s’oublie »

Les histoires d’amour finissent mal. En général (sinon elles dureraient). Et si vous êtes adeptes des happy ends, celle-ci risque de ne pas vous plaire… Pourtant, il arrive que devoir rayer l’ex de sa vie soit la solution la plus sage. Du moins si vous ne voulez pas compromettre votre vie amoureuse du moment. Chaque histoire mérite qu’on lui donne une chance de grandir, de mûrir et pourquoi pas de marcher. Vivre dans le passé est la meilleure façon de fuir le présent. Demain, il sera trop tard, ce présent ne sera plus qu’un souvenir. Et finalement, vous serez toujours en  retard… d’un amour.

Et même si vous pensez ne plus l’aimer et être guéri(e), lui laisser l’occasion de mettre un pied dans votre nouvelle vie, dans votre nouvel équilibre, c’est risquer de semer le trouble et mettre inutilement votre couple en péril. Ils sont nombreux ceux qui en ont fait la douloureuse expérience.

Les ex. Décidément c’est complexe. Aucune règle, aucune certitude. Ou peut-être une seule : l’amour ne se conjugue pas au passé et le présent n’attend pas. Et ne vous y trompez pas : les deux font hélas, rarement bon ménage…

Quand les ex viennent semer le trouble…
  Haut